Présentation de l'orientation

  Depuis la loi d'orientation sur l’Éducation de juillet 1989, l’accompagnement des élèves dans l’élaboration de leur parcours d’information et d’orientation n’est plus seulement l’affaire de quelques spécialistes, mais bien de tous les membres de la communauté éducative, parents et partenaires du monde professionnel inclus : « Les élèves et les étudiants élaborent leur projet d'orientation, scolaire, universitaire et professionnel en fonction de leurs aspirations et de leurs capacités avec l'aide des parents, des enseignants, des personnels d'orientation et des professionnels compétents. »

  La circulaire n°96-204 du 31 juillet 1996 sur l’éducation à l’orientation est venue rappeler que l’aide à l’élaboration du parcours d’information et d’orientation est une « œuvre collective, à laquelle chacun participe en fonction de ses compétences propres. »

  De nombreux textes officiels, antérieurs ou postérieurs à cette loi et à cette circulaire, précisent les rôles et les missions de chaque acteur dans les processus d’orientation.

Les principaux paliers d'orientation

du système éducatif français au Lycée Victor Hugo

Après la troisième

  L'orientation après la 3ème est souvent le moment où le « choix » semble le plus important car le système cesse alors, pour la première fois, de porter tous les élèves dans un même sens. Ils peuvent alors choisir de partir dans le système nicaraguayen ou alors, après avoir passé l’examen du Brevet, opter pour une seconde générale. 

Après la seconde générale

  La seconde générale et technologique est essentiellement constituée par un tronc commun, complété d'enseignements exploratoires à choisir. Au lycée sont proposées deux matières: Méthodes et Pratiques Scientifiques et Littérature et Société. 
  Le choix de la série du baccalauréat (scientifique, économique et social, littéraire) se fait aussi en fin de seconde; le plus souvent en fonction des résultats scolaires, parfois par l'expression d'une réelle préférence pour les enseignements économiques ou littéraires.
  C’est à la fin de cette année que les élèves de notre lycée effectuent un stage d’une semaine dans une entreprise de leur choix ce qui leur permet d’entrer en contact avec le monde du travail et surtout de confirmer leur projet personnel ou alors de changer de cap.

Après une terminale générale ou technologique

  La diversité des voies envisageables après un baccalauréat général ou technologique est immense: quelques 36000 formations sont proposées en France.
Quatre grandes possibilités s’offrent aux nouveaux bacheliers: soit une école spécialisée (architecture, paramédicale, artistique, etc.), soit une formation technologique de l'enseignement supérieur (BTS, DUT), soit une classe préparatoire aux grandes écoles, ou encore une licence universitaire.

  Ce choix dépend de la série du baccalauréat obtenu (scientifique, économique et social, littéraire, technologique) et du niveau scolaire lorsque l'entrée est sélective.
En Terminale, nos élèves s’inscrivent sur le site français d’Admission Post-Bac (APB) pour s’inscrire en université ou en classe préparatoire.

Document disponible: "Le Guide de l'APB"